Aller à ta rencontre (Transparence 2013)

Avec Aller à ta rencontre, l'artiste devient complice de la peinture comme unique matériau, en créant des toiles épurées inspirées d’une nouvelle réflexion sur le comportement de l'être en société, où les relations fraternelles deviennent les maillons d'une grande chaîne humaine. (Voir démarche complète plus bas.)

 

 L'élan de changement provoqué par les séjours de Nicole à l'étranger et les rapports humains en découlant entraîne l'évolution de son approche picturale et la pousse vers des réflexions humaines et sociales.

Avec l'exposition Aller à ta rencontre, de la collection Transparence, l'artiste devient complice de la peinture comme unique matériau, en créant des toiles épurées qui reflètent l'immatérialité de l'homme dans son essence. Elle superpose des bandes de couleurs – chacune représentant un individu – qui, en se chevauchant et s'entrecroisant, forment un réseau symbolisant les relations interpersonnelles qui existent en société.

En confrontant ou collaborant avec ses pairs, l'homme se construit et développe son humanité. La société est formée d'êtres humains entremêlés, qui ont tissé des liens en amalgamant certaines parties de leur identité.

 « Les composantes de la société ne sont pas les êtres humains, mais les relations qui existent entre eux. » – Arnold Toynbee
 
En conformité avec cette démarche, l'artiste a profité de sa présence au Centre des arts de Banff en 2013 pour créer une performance intitulée Parle-moi. Cette création rassemblait plusieurs intervenants en interaction, un peu comme des pions dans un jeu au sol.